La mise sous bons de caisse  des salaires des enseignants  à l’origine de la poursuite de la grève dans le secteur éducatif

La  mise sous bons de caisse  des salaires des enseignants en grève, ordonnée par le Secrétaire général du Ministère de l’Éducation Nationale Théodore Koumba, est selon les syndicats,  à l’origine de la poursuite de la grève dans le secteur éducatif lancé le 27 septembre 2021.

« La mise sous bons de caisse fait du gouvernement l’auteur de la poursuite du mouvement de grève au niveau des établissements scolaires », a fait savoir  samedi au cours de l’assemblée générale tenue à l’école Martine Oulabou de Libreville, Blaise Nkoghe Meye,  délégué national aux revendications et au plaidoyer à la Convention nationale des syndicats du secteur éduction (CONASYSED).

La CONASYSED et le Syndicat de l’éducation nationale (SENA) sont les principales organisations syndicales qui paralysent depuis plus de deux mois l’école au Gabon. Ils réclament le sempiternel problème de régulation des situations administratives bloquées depuis 7 ans et l’organisation des concours d’entrer à l’Ecole normale des instituteurs (ENI) et à l’Ecole normale supérieur (ENS).


Pour Nkoghe Meye, « il faudrait que le gouvernement restitue les bons de caisse conformément aux dispositions de l’article 71 du statut général de la fonction publique, il n’est pas question qu’on retire le moindre franc aux enseignants ».

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.