PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Justin Ndoundangoye « le fugitif » convoqué ce jeudi à l’Assemblée nationale

Justin Ndoundangoye « le fugitif » convoqué ce jeudi à l’Assemblée nationale

Justin Ndoundangoye de la gloire à la déchéance © Direct infos 

Justin Ndoundangoye, l’ex puissant ministre des Travaux, de l’équipement, des transports … qui a tenté de fuir le pays pour une seconde fois cette semaine est convoqué ce jeudi à l’Assemblée nationale par la Commission ad’hoc mise en place pour statuer sur la levée ou pas de son immunité parlementaire suite à une requête du Procureur général, a annoncé mercredi soir le président de cette commission, Aurélien Ntoutoume.

Le nom de Justin Ndoundangoye est abondamment cité par les personnes actuellement en détention préventive à la prison centrale de Libreville dans le cadre de l’opération Scorpion déclenchée par la justice suite à des informations persistantes sur des détournements massifs des fonds publics et de blanchiment des capitaux.


Convoqué à plusieurs reprises par la commission ad’hoc, Justin Ndoundangoye, député de Franceville ne s’est jamais présenté. Au contraire, il a tenté cette semaine de fuir le pays en se rendant dans un 4X4 à la frontière du Congo Brazzaville notamment à Malinga.

L’ancien ministre a été interpellé par les forces de l’ordre qui l’ont convoyé ce mercredi en direction de Libreville en compagnie du Procureur de la République de Mouila.

Le 7 décembre dernier, Justin Ndoundangoye a tenté de quitter discrètement le Gabon abord d’un petit avion traditionnellement utilisé par les pétroliers sur la liaison Port-Gentil et Pointe Noire au Congo. L’avion était déjà en bout de piste lorsque son décollage a été stoppé net pour une fouille de dernière minute.

L’ancien ministre a été descendu de l’appareil puis conduit dans les services de sécurité. Revenu à Libreville il s’est vu remettre une convocation avait d’être laissé libre à cause de son immunité parlementaire.

Les déboires de Justin Ndoundangoye ont débuté le 7 novembre dernier. A la surprise générale, le président Ali Bongo Ondimba a remanié son gouvernement. Ndoundangoye est évincé. Il court vite à l’Assemblée nationale et enfile son écharpe de député qui lui confère l’immunité parlementaire. Entretemps, l’opération Scorpion bat son plein. Les arrestations se poursuivent. Quasiment tous les cadres de l’Association des jeunes volontaires émergents (AJVE) sont à la trappe. Brice Laccruche Alihanga le fondateur de l’association est aussi jeté en prison. Secrétaire général de l’AJEV, Justin Ndoundangoye est traqué d’où ses nombreuses tentatives d’évasion. A chaque fois, il est rattrapé.

Daniel Etienne

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort