Grève en cours à l’USTM mais pas pour l’affaire de Jean Remy Yama

Plusieurs étudiants de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) ont déclenché ce lundi une grève générale pour protester contre le non paiement de leurs bourses.

Les étudiants de cette principale université technique du Gabon basée à Franceville dans le sud-est du Gabon soutiennent ne pas recevoir leurs bourses depuis un an voir plus.


Ils ont décidé de sortir du campus pour se faire entendre auprès des autorités.

La grève n’a rien à voir avec l’appel à une université morte lancé dimanche par le leader syndical, Marcel Libama. Le syndicaliste a appelé à la mobilisation des universitaires gabonais pour protester contre la radiation des effectifs de la fonction publique de Jean Remy Yama, enseignant chercheur et président du Syndicat national des enseignants chercheurs (SNEC).

Jean Remy Yama est actuellement en détention préventive à la prison centrale de Libreville pour escroquerie et abus de confiance dans une affaire immobilière.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.