PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Franck Nguéma révèle pourquoi Guy Bertrand Mapangou a été limogé

Franck Nguéma révèle pourquoi Guy Bertrand Mapangou a été limogé

Franck Nguéma ex ministre Délégué sous Guy Bertrand Mapangou ministre d’Etat chargé des Forêts © DR

Libreville, 30 mai (Gabonactu.com) – Franck Nguema, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Forêts, de l’Environnement et du Plan climat répondant à des questions de Radio France internationale (RFI) sur le limogeage de son ancien ministre de tutelle Guy Bertrand Mapangou, a affirmé que le communiqué de ce dernier pour clamer son innocence dans le scandale du Kevazingo qui menaçait de le faire tomber a entraîné une certaine gêne au sommet de l’État.

 

« Vous connaissez l’adage : « le tigre ne crie jamais sa tigritude ». De ce qui me revient, ce communiqué était inapproprié quand vous le lisez jusqu’à la fin. Quand le gouvernement, à travers un communiqué, c’est-à-dire le Premier ministre, chef du gouvernement, a parlé, nous ses ministres nous restons dans le silence. C’est ça la solidarité gouvernementale », a répondu M. Nguéma à la question du journaliste de RFI, Christophe Boisbouvier.


« Les sorties inappropriées par communiqué de presse ont entraîné une certaine gêne au sommet de l’État », a-t-il enchaîné parlant toujours du communiqué de Guy Bertrand Mapangou dans lequel il a affirmé :«Ma conscience d’homme libre ne me reproche strictement rien dans l’exercice des fonctions de responsable du département ministériel ».

Franck Nguéma a tenu à disculper l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG) également pointé du doigt dans le scandale de la disparition de 353 conteneurs chargés de Kévazingo dans ses dépôts au port d’Owendo.

« Pour couper court à toutes ces spéculations, je dirais que lorsque le procureur de la République a été informé de ces malversations, lui-même a fait une descente sur le terrain et il a saisi les agents des eaux et forêts pour vérifier les essences qui étaient dans les conteneurs. Et il a saisi les douaniers pour la mise sous scellés. Alors que l’on veuille incriminer l’Oprag, je m’en étonne. Que l’on veuille incriminer juste les douanes, je m’en étonne. Je pense qu’au niveau du port, c’est une responsabilité collective de quelques individus véreux », a-t-il argumenté.

L’Oprag est dirigé par Landry Régis Laccruche Lelabou Alihanga, frère de Brice Laccruche Alihanga, Directeur de cabinet du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Le scandale du Kevazingo, bois précieux et très rare, a également fait tomber le Vice-Président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou. Plusieurs autres personnes dont le Directeurs général des douanes ont été suspendus de leurs fonctions. Certains sont même en prison.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort