Fondateur d’Amazon et homme le plus riche du monde, Jeff Bezos séjourne au Gabon

Le multimilliardaire américain Jeff Bezos séjourne actuellement au Gabon. Sa Fondation, The Bezos Earth Fund, soutient activement le pays dans la protection de sa forêt.

Comme chaque été, les grandes fortunes et les célébrités de ce monde se pressent au Gabon. Après le rappeur Ludachris, l’acteur Samuel L. Jackson, la star du football Samuel Eto’o, c’est au tour de l’homme le plus riche du monde, Jeff Bezos, de se rendre au Gabon en villégiature.


Ou presque. Car le fondateur d’Amazon n’a pas choisi le Gabon par hasard. A travers sa fondation, The Bezos Earth Fund, le multimilliardaire américain est très actif dans la protection de l’environnement.

En décembre 2021, The Bezos  Earth Fund avait annoncé un don de quarante millions de dollars américains (40 millions $) offert à l’ONG de Wildlife Conservation Society pour protéger les biodiversités du Bassin du Congo et aider les communautés locales ainsi que les peuples autochtones à protéger eux-mêmes les forêts (lire notre article).

Une partie de ces fonds est destinée au Gabon, considéré comme l’un des pays les plus exemplaires en la matière et en première ligne dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Comparée à d’autres pays du monde, la déforestation annuelle au Gabon est faible (entre 0 to 0.05% par an de 2010 et 2015) et stable, ce qui fait du Gabon l’un des derniers pays à haut couvert forestier et faible déforestation (HFLD en anglais). Ceci est dû à une combinaison de circonstances socio-économiques et d’actions politiques délibérées.

En effet, à une faible densité de population, forte densité urbaine (près de 90%) et dépendance aux importations de nourriture plutôt qu’à l’agriculture locale s’ajoutent de robustes mesures de protection de la forêt, telles qu’un réseau de 13 aires protégées et des politiques croissantes pour inciter à des pratiques durables de gestion des forêts et de la production de bois.

Jeff Bezos « admiratif et reconnaissant » envers Ali Bongo Ondimba

C’est dans l’une d’entre elles, le Parc de Loango, mis à l’honneur récemment dans une série documentaire diffusée sur Netflix avec la voix off de Barack Obama (lire notre article), que Jeff Bezos s’est rendu hier, mardi 12 juillet. Tout au long de sa visite, le milliardaire américain était accompagné du directeur technique de l’Agence nationale des Parcs nationaux du Gabon (ANPN) et conseiller spécial auprès du président de la République, Hubert Ella Ekogha, qui est parfaitement anglophone (lire notre article).

Dans ses échanges, « Jeff Bezos s’est dit admiratif et reconnaissant envers le président Ali Bongo Ondimba pour son action de protection de la forêt, quasi-inédite. 

Source : La Libreville


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.