Détention de Brice et Gregory Laccruche Alihanga : le parquet de Paris ordonne une commission rogatoire au Gabon

(De droite à gauche) Brice et Gregory Laccruche Alihanga © D.R.

La juge Elodie Meyrianne, magistrat instructeur du tribunal de Paris, a ordonné une commission rogatoire internationale en direction des autorités gabonaises pour prouver l’innocence ou non des frères Brice et Gregory Laccruche Alihanga en détention préventive à la prison centrale de Libreville pour des faits supposés de détournements de deniers publics et de blanchiment d’argent.

Selon notre confère Gabonreview qui fait échos d’une dépêche de Mondeafrique, « la juge Elodie Meyrianne vient d’ordonner une commission rogatoire internationale en direction des autorités gabonaises ».


Très prochainement, certains membres du gouvernement et des magistrats gabonais seront amenés à répondre, indique-t-on, aux questions des enquêteurs mandatés par Elodie Meyrianne sur le processus ayant conduit à l’incarcération des deux frères et leurs complices présumés.

Le parquet de Paris avait été saisi depuis janvier 2020 par les prévenus pour dénoncer le caractère « arbitraire » de leur incarcération au Gabon.

Le 3 mai prochain, Brice et Gregory Laccruche Alihanga, ancien tout puissant Directeur de cabinet du Président Ali Bongo Ondimba va comparaître devant le tribunal correctionnel de Libreville pour une autre affaire, celle de faux et usage de faux. Il aurait fait établir depuis sa cellule, des documents administratifs (certificat de nationalité et acte de naissance) sous des fausses déclarations. Son avocat Anges Kevin Nzigou menace de boycotter cette audience qui serait déjà selon lui biaisée d’avance.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.