PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Des militaires belges en pleine démonstration de force au Gabon

Des militaires belges en pleine démonstration de force au Gabon

Un hercule belge en plein exercice à l’aéroport de Mouila (sud) du Gabon en octobre 2017 © mil.be

« Tempête tropicale » c’est le nom de code d’un exercice intensif lancé par l’armée belge au Gabon depuis la mi-novembre. Soutenu par les militaires américains et gabonais, l’exercice se déroule à Libreville et ses environs.

Depuis le lancement de l’opération, le ciel de Libreville est infesté des hélicoptères et des avions de transport des troupes qui volent à très basse altitude en solitaire ou par groupe de deux voir trois. Les riverains des quartiers qui entourent l’aéroport admirent quasiment tous les jours le saut des commandos largués à très haute altitude.


Les militaires belges et gabonais « s’entrainent ensemble pour s’exercer aux opérations en climat tropical », vante une publicité diffusée sur Radio Gabon, la radio nationale gabonaise.

« L’exercice tempête tropicale est une collaboration solide entre les armées des deux pays créant un résultat profitable à chacun durant toute la période », poursuit le spot publicitaire qui assure la population sur les dispositions prises pour lui éviter tout désagrément.

L’exercice qui prend fin le 18 décembre prochain est piloté depuis le camp de Gaule, fief de l’armée française au Gabon. La France dispose à Libreville et ses environs d’une base militaire, des sites d’entrainement en forêt (au Cap estérias) et d’autres installations d’aguerrissement en climat tropical.

Des commandos belges dans une rue du Gabon en octobre 2017
Des commandos belges dans une rue du Gabon en octobre 2017 © mil.be

La Belgique a par contre fermé son ambassade au Gabon depuis près de deux décennies. Elle procédait l’année dernière à la vente de son vaste domaine situé sur le front de mer à Libreville. Les locaux abritent actuellement la délégation européenne.

Cependant, en octobre 2017, l’armée belge avait déjà déployé près de 800 soldats au Gabon pour un exercice similaire. Il s’était déroulé sous le même nom “tropical storm” ou “tempête tropicale”.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort