« Dans la boue on trouve de l’or, oui  je reviens des Mapanes où il y a la boue » (Hervé Patrick Opianga)

Les jeunes des PK ont donné le 30 juillet à Libreville les attributs du pouvoir au président de l’UDIS, Hervé Patrick Opianga pour être leur porte-parole auprès des plus hautes autorités  © Gabonactu.com

Le président  de l’Union pour la démocratie et l’intégration sociale (UDIS, majorité), Hervé Patrick Opianga a dans une rencontre citoyenne  avec les jeunes des PK, quartiers sous intégrés appelés trivialement « les Mapanes », assumé son passé social difficile avant de galvaniser ses  jeunes frères au dépassement de soi  pour entreprendre et sortir de la précarité qui serait, selon la jeunesse, tributaire du manque des politiques publiques dynamiques dédiées à elle.

« Dans la boue on trouve de l’or, oui  je reviens des Mapanes où il y a la boue »,  a fait savoir M. Opianga, indiquant par la suite que vivre dans les conditions précaires n’empêchent personne à devenir quelqu’un d’important comme lui.


Le président de l’UDIS conscientisant les jeunes des PK © Gabonactu.com
Le président de l’UDIS conscientisant les jeunes des PK © Gabonactu.com

Durant la causerie politique tenue samedi 30 juillet 2022 au Pk7 pavés dans le 5ème arrondissement de Libreville, le député homme d’affaires a conscientisé la jeunesse au travers  son success-story.

« Oui je suis un fils des Mapanes, je chargeais la banane là au marché banane, j’ai fait la pêche artisanale au port Nomba, j’ai dormi dans la rue et je n’ai pas désespéré, je me suis battu pour devenir aujourd’hui  modestement important dans la société », a-t-il souligné.

Le président de l’UDIS dont le leitmotiv est le « social autrement », a entretenu les populations de cette partie de la capitale gabonaise organisée par la Confédération des fédéraux des Mapanes du Gabon (CFMG). Pour Samy Bouka,  président du conseil des sages  du CFMG,  « si les Mapanes regorgent les bandits par ce que les politiques ont une part des responsabilités, ils instrumentalisent les jeunes ».

Tout en reconnaissant une part de responsabilité des politiques, Hervé Patrick Opianga a surtout condamné l’irresponsabilité de la jeunesse qui doit impérativement se remettre en cause.

Pour l’honorable député qui a décidé de nouer un partenariat de confiance avec la jeunesse, « n’accuser pas seulement les politiques, vous-mêmes les jeunes, nous-mêmes les parents, nous avons notre part de responsabilité ».

Pendant cette cérémonie riche en couleurs, les jeunes des PK ont demandé  à Hervé Patrick Opianga d’être leur porte-parole auprès des plus hautes autorités en l’occurrence le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba pour avoir un regard sensible à leurs nombreuses préoccupations dont la plus cruciale est  le chômage ambiant, corollaire de la délinquance juvénile,  de l’oisiveté, de consommation des stupéfiants et autres  maux.

Visiblement satisfaits du message et des précieux conseils prodigués par le président de l’UDIS, leur grand frère, les jeunes des PK entonné en cœur, « le bon grand qui nous met en haut on le met aussi en haut ! ».

Sydney IVEMBI


One thought on “« Dans la boue on trouve de l’or, oui  je reviens des Mapanes où il y a la boue » (Hervé Patrick Opianga)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.