PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les médecins boudent l’insidieux projet de transformer les CHU en clinique

Les médecins boudent l’insidieux projet de transformer les CHU en clinique

Julien Nkoghé Bekalé déterminé à contractualiser les médecins fonctionnaires ©  D.R

La contractualisation des médecins fonctionnaires, une nouvelle reforme que le Premier ministre, Julien Nkoghé Bekalé veut mettre en œuvre pour rendre, selon lui, plus performant le système sanitaire gabonais, gangrené,  dit-on,  par l’affairisme des hommes en blouses blanches.

Ladite reforme, encore au state d’un souhait, est déjà très décriée par les syndicats du secteur de la santé. Ils y voient la volonté manifeste des gouvernants de transformer d’une manière insidieuse les Centres hospitaliers universitaires (CHU) en cliniques  privées.


Une mauvaise approche du gouvernement, fustige-t-on,  de creuser  d’avantage, « la poche déjà trop maigre du patient » qui devra payer plus cher pour se voir administrer des soins.

Les syndicalistes du secteur santé en veulent pour preuve le CHU mère/enfant, ancien Jeanne Ebori où les malades débourseraient beaucoup d’argent pour se faire traiter.

Le Syndicat des  médecins fonctionnaires gabonais (SYMEFOGA)  quant à lui se réserve le droit de « contrer ce projet macabre » pour la santé des  populations.

Pour le gouvernement, les médecins fonctionnaires, attirés par l’appât du gain,  ne font plus leur travail convenablement. Ils préfèrent travailler à plein temps dans leurs propres cliniques que dans les hôpitaux publics pour lesquels ils sont payés chaque fin du mois, avait dénoncé le Premier ministre il y a quelques semaines.

Dans son discours solennel clôturant les  travaux de la Task force sur la santé  le 5 novembre courant,  Julien Nkoghé Bekalé a pointé du doigt les médecins fonctionnaires accusés d’être à l’origine de la déliquescence  du système sanitaire du pays. Pour y remédier, la  contractualisation des médecins  serait la solution idoine. Il s’agirait de soumettre les médecins à des contrats comme dans le secteur privé.

Sydney IVEMBI

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort