Centralisation des résultats électoraux au Gabon :  Maganga Moussavou va inventer une méthode efficace pour mettre fin au hold-up électoral chronique

L’opposant Pierre Claver Maganga Moussavou, pense que le sous-développement du Gabon est tributaire de sa médiocrité ambiante    © Archives Gabonactu.com

Le Président du Parti social-démocrate (PSD, opposition), Pierre Claver Maganga Moussavou  a dans une conférence de presse annoncé qu’il va dévoiler au mois de mars prochain, une méthode très efficace de centralisation des résultats électoraux inventée par lui pour dit-il  mettre définitivement fin au hold-up électoral chronique au Gabon.  

« J’ai inventé les enveloppes accolées, il faut que j’invente la façon de récolter les résultats des élections pour que le Haut Ogooué puis qu’il s’agit du Haut Ogooué ne devienne pas la variable électorale, c’est-à-dire la province où on gonfle indéfiniment la population, où on gonfle le nombre d’électeurs pour seulement s’adapter au fait que le candidat qui est issue du Haut Ogooué gagne les élections, et c’est ce qui provoque des tensions », a déclaré M. Maganga Moussavou.


Pour l’opposant ancien Vice-Président de la République, cette initiative qu’il va proposer et  exposer à toute la classe politique et à la communauté internationale, vise à contribuer à la stabilité du pays, englué par dans des conflits post-électoraux récurrents depuis l’avènement de la Démocratique en 1990.

« Je ferai cette grande initiative toujours pour la paix dans ce pays, par ce que le peuple ne doit pas être victime de nos turpitudes », a-t-il souligné.

Le scrutin présidentiel du 27 août 2016 avait créé une vive polémique au sujet des résultats récoltés dans le Haut-Ogooué, province natale du Président réélu, Ali Bongo Ondimba.  Il avait obtenu 99, 93% des suffrages.  Un score à la soviétique contesté par l’opposition qui criait à la fraude et par l’Union européenne (UE) , laquelle avait envoyé des observateurs.

Camille Boussoughou


error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.