700 millions de FCFA pour faire briller l’école des mines de Moanda dans la CEMAC

La Banque africaine de développement (BAD) a offert à l’Ecole des mines et de la métallurgie de Moanda du Gabon (E3MG) un financement pour assurer un meilleur rayonnement de cette école dans la sous-région Afrique centrale, a appris Gabonactu.com

L’accord cadre relatif à ce don a été signé mercredi à Libreville par le ministre de l’Economie et de la Relance, Nicole Janine Lydie Roboty Mbou et le représentant de la BAD au Gabon, Robert Masumuko.


« Avec un don de près de 700 millions FCFA, la Banque Africaine de Développement est heureuse de contribuer à l’essor régional de ce fleuron de l’enseignement supérieur du Gabon et meilleure Ecole d’ingénieurs miniers de la CEMAC », a déclaré M. Masumbuko en marge de la signature de l’accord.

Robert Masumuko et Nicole Janine Lydie Roboty Mbou et le représentant de la BAD au Gabon, Robert Masumuko © D.R.

Le financement a notamment pour but de rénover l’offre de formation pour l’adapter aux besoins du marché du travail. Il permettra également de soutenir le rayonnement et l’attractivité de cette école au niveau régional.

Située dans la petite cité minière de Moanda dans le sud-est du Gabon, l’Ecole des mines de Moanda est le fruit d’un partenariat public et privé entre l’Etat gabonais et la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG).

Spécialisée dans la formation des cadres du secteur des mines, l’école est opérationnelle depuis 2012. Unique en son genre, l’école a l’ambition de devenir un pôle d’excellence dans les six pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et même de toute l’Afrique.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.