10km de Franceville : coup d’envoi samedi avec en embuscade le champion ougandais Maxwel Kortek

L’athlète ougandais (couleur orange droite) lors de la conférence de presse le 28 septembre à l’hôtel Lekoni Palace de Franceville @ Gabonactu.com

 
Franceville, 28 septembre (Gabonactu.com) – La 1ère édition du marathon de Franceville, encore dénommé : « 10 km  de Franceville » se déroulera samedi à travers les artères de la capitale  provinciale du Haut Ogooué (sud-est du pays) avec en lice le champion ougandais Maxwel Kortek, vainqueur du 10 km de Port-Gentil 2018.
Près de 5000 athlètes provenant de plusieurs pays  d’Afrique (Kenya, Ethiopie, Ouganda, etc…) vont participer à la course d’athlétisme. Le parcours vallonné est considéré par les organisateurs comme le plus relevé d’Afrique.
«  L’objectif des différences courses organisées au Gabon est de fabriquer une pépinière sportif  au  niveau international », a déclaré  vendredi  dans une conférence de presse tenue à Franceville Waris Moulenda Fatoumbi, chargé de la communication et porte-parole de Run in Masuku.
Avec un chrono de  28 minutes et 3 mn,  réalisé en juin dernier au 10 km de Port-Gentil, Maxwel Kortek veut rééditer cet exploit à Franceville. « Je me suis  bien préparé comme d’habitude », a fait savoir avec un air rassurant, l’athlète ougandais.
Un trio kenyan, habitués aux compétitions internationales similaires seront en embuscade. Il s’agit notamment de Gilbert Massaî (2ème au 10 km de Prague 2015 avec un temps de 27’45), Edwin Soi (vainqueur du 10 km de Marseille Conseil central en 2016 avec un chrono de 27’46) et Timothy Rono, 3ème  du 10 km de Laredo 2018 avec un temps 27’52.
Le plateau Elite chez les femmes verra la participation de la championne kenyane Sandra Chebet Tuei vainqueur du 10km de Valence 2018 avec un chrono de 30 minutes 57 secondes.


Sydney IVEMBI, envoyé spécial  


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.